Haut
Projet agréocologie ⋆ Point Afrique Voyages
fade
382
post-template-default,single,single-post,postid-382,single-format-standard,cookies-not-set,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.2,mkdf-tours-1.3.1,voyage-ver-1.5,mkdf-smooth-scroll,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-fixed-on-scroll,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-dark-header,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive
Notables de Maaden El Ervane - prochain village pilote de Pierre Rabhi avec Maurice Freund
30 Août

Projet agréocologie

Souvent associé (et à juste titre) à un outil de développement pour les zone rurales appauvries, l’agroécologie se place comme une véritable alternative face à des modes d’agriculture trop mécanisés, onéreux et surtout non respectueux de la terre.

Notre ami et voisin Pierre Rabhi, le « paysan sans frontières » s’investit depuis plusieurs années dans la formation à l’agroécologie à la fois en France et à l’étranger.  En 1984, Pierre Rabhi s’engage dans la création d’un centre de formation en agroécologie à Gorom-Gorom, au Burkina Faso, avec l’appui du Point-Mulhouse.
Depuis cette date, de nombreux projets basés sur le développement de l’agroécologie n’ont cessé de voir le jour entre Pierre Rabhi et le Point Mulhouse puis le Point Afrique.

Aujourd’hui, la reprise d’un vol hebdomadaire pour Atar en Mauritanie redonne des ailes aux projets de développement. Pierre a souvent evoqué le désir de s’investir en Mauritanie… Parallèlement, Maurice a croisé la route d’un jeune Dr en informatique et télécommunication, Mohamed Ould Djibril, originaire de Maaden El-ervane et fils de feu Ould Sidina, le marabout anti-esclavagiste de Maaden El-ervane.

Ould Sidina, outre son passé d’anti-esclavagiste notable, a permis un développement agricole extraordinaire. 150t/ha de carottes alors aue le le rendement habituel est de 50t/ha !

Une rencontre n’est jamais fortuite, et en ce moment même, Maurice Freund est à Maaden el-Ervane pour échanger avec les habitants en compagnie de Mohamed Ould Djibril et découvrir cette oasis miraculeuse où la carotte est reine !
Un espoir d’échange Nord/Sud est en train de naître…

La suite au retour de voyage de Maurice.

Agroecologie initiée par Pierre Rabhi