Haut
Grand Sud Algérien ⋆ Point Afrique Voyages
fade
6446
destinations-template-default,single,single-destinations,postid-6446,mkd-core-1.2.1,mkdf-social-login-1.3,mkdf-tours-1.4.1,voyage-ver-1.8.1,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-fixed-on-scroll,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-dark-header,mkdf-large-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive
 

Grand Sud Algérien

GRAND SUD ALGÉRIEN, UN DÉSERT MYTHIQUE
Le Grand Sud algérien est l’une des plus beaux déserts au monde. Tamanrasset et Djanet sont redevenues les deux bases arrières des treks organisés par les spécialistes de la randonnée. Méharistes marcheurs et 4X4 sillonnent le Tassili N’Ajjer et le magnifique massif de la Tadrart depuis Djanet, l’Assekrem et le Tassili du Hoggar depuis « Tam », à la découverte des superbes sites de Tin Akachaker et Youf Ehaket.

Hoggar

Mers de sable infinies, alternances de dunes de sables et de formations de grès, montagnes granitiques et volcaniques majestueuses, oasis aux charmes innombrables, le Sud Algérien est sans conteste l’un des plus beaux déserts au monde.

Au pays des « hommes bleus », les touaregs, cela fait plusieurs années maintenant que le menace terrorisme s’est estompée. Pour le plus grand bonheur des agences réceptives et des voyagistes spécialistes « aventure » et randonnée.

Tamanrasset, affectueusement dénommée « Tam », est la porte d’entrée de la plus célèbre zone touristique du sud algérien, celle qui mène à la route du Hoggar.

Le plateau de l’Assekrem est souvent considéré comme « le » site incontournable. C’est là que le père de Foucauld y a installé son ermitage. De l’avis général, on y assiste aux plus beaux et féériques levers et couchers de soleil.

L’Ahaggar (le Hoggar), dans la région de Tamanrasset, est un autre site superbe de la région. Véritable plateau circulaire de plus de 130 kilomètres de diamètre et d’une altitude moyenne de 200 mètres, il possède comme point culminant l’Atakor, le toit de l’Algérie, situé à plus de 2 500 mètres d’altitude.

Au départ de Djanet, le Tassili n’Ajjer est également l’une des stars du Sahara algérien. Le relief montagneux culmine au massif de l’Azguer, dont l’altitude varie entre 1 500 et 2 200 mètres.

C’est dans ce décor splendide, à nul autre pareil, que se déploie un immense ilôt de 80 000 km2 au milieu de l’océan saharien, véritable vivier de la biodiversité avec une faune unique en son genre et des sites préhistoriques dont la renommée a fait le tour du monde.
Le désert n’est pas silencieux. Ainsi, comme le guide touareg vous l’annonce avant le bivouac, des sons et des lumières se font entendre la nuit. Pas d’inquiétude, ce sont les « jenoun », les esprits du désert.

Le Sahara, c’est aussi des circuits incontournables, la vallée du M’zab, le Touat, le Gourara et la Saoura, le Souf, les Oasis et la route des Ksour. Autant d’espaces de rencontres enrichissantes, avec en toile de fond l’azur du ciel et l’or ocre d’un désert magique.

© oopartir – 2013 – Texte et photos : Michel Belenet

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.